Facile, rapide et gratuit

Créez votre site maintenant

Je crée mon site

Princes Gortchakoff

Князя Горчаковы

Les rurikides et les Princes de Tchernigov

Les Rurikides

Selon certaines traditions, qui furent reprises par Ivan IV le Terrible confortant Moscou comme « Troisième Rome » après Constantinople, Rurik (860) était un descendant de César Auguste, Empereur Romain. En tout cas, Vladimir le Grand épouse en 988 Anne, fille de Romain II empereur de Constantinople (Empire Romain d’Orient).

La liste des familles descendant de Rurik, dites Rurikides, est impressionnante.

Elles furent plus de 350.

280 familles donnèrent des lignées princières authentiques.

51 familles  princières participèrent à la création de l’Empire de Russie en 1721 par Pierre 1er le Grand.

25 familles ont survécu après la révolution de 1917.

16 familles paraissent avoir encore une descendance mâle, en 2004. 

 
Quels que soient les auteurs, il semblerait ressortir qu’aujourd’hui, l'une des  plus anciennes des familles rurikides restantes est celle des Princes Gortchakoff.

Au IX ème siècle, devant des guerres  incessantes opposant et décimant les tribus slaves, la légende rapporte que ceux-ci firent appel à un Varègue, Viking suédois, Rurik, en lui proposant que dorénavant celui-ci et ses descendant règneraient sur ces tribus dont les membres vivraient désormais sans s'occuper des affaires pollitiques, s'adonnant à l'agriculture, au commerce. Les russes ont ainsi délégué leur direction à des étrangers pour garantir leur sécurité et leur tranquilité. Ce pacte dura 8 siècles et n'a jamais été rompu jusqu'à un passé récent.

Ivan le terrible (1530-1584) sera pratiquement le dernier Rurikide.

La dynastie des Romanoff fut désignée au XVIIème siècle dans la suite de l'esprit de ce pacte.

 

 "Kniaz" - Princes ou Duc

Ainsi, dans la Russie primitive, le titre de Prince est généralement électif. Les "Kniaz", Princes, ou Grand Duc, sont élus par leur ville, ils peuvent être mis en minorité, revenir... Leur mandat peut durer quelques mois ou plusieurs années, avec une moyenne de cinq ans. On peut penser que la convention établie entre Rurik et les tribus slaves, qui avaient fait appel aux Varègues, se soit perpétuée dans le sens où seuls des Rurikides étaient élus et donc vraisemblablement éligibles.

Tous les membres de la famille porte le titre de "Prince".

Les Grandes Principautés sont Kiev, Novgorod, Tchernigov, Vladimir (future Moscou), Ryazan, Galich, Vohynie, Pereyaslav...

 Les Princes Gortchakoff sont issus successivement des Grands Princes de Novgorod et de Kiev, puis des Princes de Tchernigov, puis des Princes de Karatchev, puis des Princes de Kozelsk et des Princes de Peremishl. Ces 3 dernières principautés sont issues du découpage au nord de celle de Tchernigov, dans l’actuelle région de Kaluga. La ville actuelle de Chernigov est en Ukraine, non loin de la frontière.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

La Principauté de Tchernigov s’étendait du Nord et à l’Est de Kiev. La ville se trouve en Ukraine sur l’actuelle frontière avec la Russie, et la principauté s’étendait jusqu’au Sud de Moscou (120Km environ) à la hauteur de Kaluga. Sa superficie est variable selon les époques, mais disons en moyenne de l’ordre de la moitié de la France.

La Principauté de Tchernigov trouve son origine dans la division de l’Empire de Saint Vladimir le Grand après sa mort, en 1015. Un de ses fils, Mstislav,  en hérite et règne jusqu’à sa mort en 1036.

Son frère Yaroslav 1er le Sage, Moudreï, en reprend alors la Principauté, puis elle restera dans la quatrième branche des Rurikides par son fils Sviatoslav II. Elle est à nouveau donnée à un de ses neveux, Boris (1077), puis à son frère, Oleg l’Infâme, 1094, puis à un  de ses fils, David 1er, 1097-1023 puis à son fils Vladimir de 1139 à 1151, IzyaslavIII, un autre Sviatoslav II, son fils Igor II (1198 - 1202) etc… Un seul Prince de la cinquième branche, et sept de la septième branche seront, à un moment ou à un autre, élus à Tchernigov comme Prince.

Gerngis Khan (chrétien nestorien) dans sa conquête vers l'ouest pour barrer la route à l'Islam remontant vers le nord, va refouler vers le nord la riche civilisation kiévienne. du 12ème au 15ème siècle, les principautés russes sont soit sous le joug tartare de la Horde d'Or, soit sous celui Grand Duché polono-lithuanien.

Ces Principautés progressivement affaiblies et isolées sont peu à peu intégrées de gré ou de force dans la Principauté des Princes de Moscou.

Ivan le Terrible sera particulièrement efficace dans ce regroupement forcé. Sa mort est suivie peu après par la prise de pouvoir de Boris Godouvov.

Le XVIIème siècle sera celui des troubles, sans pouvoir solide en place, avec tous les faux Dimitri.

Ensuite, la dynastie Romanov va rétablir une autorité centrale et une administration stable de l'empire en marche.

En 1721, 51 familles se réunissent et fondent l'empire de Russie. Ce sont des familles princières qui accrochent leurs armes autour de celles de Russie. L'aigle de Tchernigoff se trouve dans le premier blason dans le sens horaire (à "1heure").


Les titres anciens, comme "Prince", sont portés héréditairement par toute la famille. Honneurs, parfois richesse, mais sans "avantages acquis"!

Le titre est indépendant du rang social établi par Pierre 1er avec une hierarchie civile comparable à la hiérarchie militaire. Les anciennes grandes familles se trouvent cependant souvent en haut de l'échelle.

RURIK 1er

Premier Grand Prince de Novgorod en 862

IAROSLAV LE SAGE

Père d'Anne de Kiev qui deviendra reine de France en épousant Henri1er.