Facile, rapide et gratuit

Créez votre site maintenant

Je crée mon site

Princes Gortchakoff

Князя Горчаковы

LES LIGNEES

Jusque récemment, les noms propres n'avaient pas d'orthographe mais uniquement des transcriptions phonétiques, ce qui s'explique encore mieux lorsque les alphabets sont différents.

Ainsi, on trouve, selon les époques et les langues, les orthographes suivantes :    

Горчаков - Gortchakoff – Gortchakov – Gorchakov -  Gortschakow – Gorceacov - Korciacow …

 

Les Princes Gortchakoff descendent ainsi d’une famille régnante, durant huit siècles, sur environ 22 générations à partir de Rurik (en 860 - Princes de Kiev), puis issus de Saint Michel 1er (1246 - Princes de Tchernigov). 

Ils ont trois ancêtres qui furent canonisés par l’Église orthodoxe:  Sainte Olga, Saint Vladimir, et Saint Michel 1er.

Sainte Olga, l’épouse d’Oleg, devient régente à sa mort en 945, elle se convertit au christianisme vers 957.

Saint Vladimir le Grand, 980-1015, fut le premier Prince rurikide à se convertir au christianisme.

Saint Michel 1er, Mikhaïl Vsevolodovitch, Prince de Tchernigov, choisit de s’opposer aux Mongols et fut martyrisé en 1246.


Les Gortchakoff descendent de la quatrième branche des Rurikides, par Mstislav (1280) et Tit, fils et petit-fils de Saint Michel 1er. Mstislav et Tit sont tous deux Princes de Karatcheff (On se rapproche de Moscou). Tit (1365) est également Prince de Kozelsk, comme ses descendants : Ivan puis ses fils Roman et son frère Fédor. Fédor est le premier des Princes Eletsky, et Roman Ivanovitch, 15ème génération de Rurik, est considéré comme la souche de la famille Gortchakoff, mais selon des thèses contradictoires, Fédor Borisovitch, 22 ème génération de Rurik, aurait, lui, donné son surnom de « Gortchak » (le chardon, la centaurée, ou un petit poisson de rivière, le bouvière).

L’emploi des noms de famille est tardif, 14ème ou 15ème siècle. Le nom de famille est souvent un surnom: Dolgorouky (les Grands Bras), ou d’un lieu Obolensk pour les Obolensky. En sens inverse, certains ont donné leur nom à une ville.

Les Princes Odoevsky étaient issus d’Odoev (région de Tula) et les Eletsky, d’Elets (région de Lipetsk).

On note non loin de Lipetsk aussi un village Gortchakova. 

Dans la succession exacte il existe quelques doutes, avec neuf générations en deux siècles, et sans branches collatérales.  Toutefois, d’après les rapports nobiliaires russes, la  confusion n’a jamais remis en cause la chronologie, ni les niveaux de génération à partir de Rurik. Ces niveaux gardent une certaine harmonie avec ceux des autres familles.

Il existe quatre branches reconnues de Princes Gortchakoff.

La première seule perdure jusqu’à nos jours, avec deux lignées, l'une issue du Prince Alexandre, le Chancelier, Altesses Sérénissimes, et l'autre issue du Prince Nicolas Pavlovitch, Général-major à Odessa). Voir article Gotha 2001.

La seconde branche s’est éteinte à la 27ème génération (Environ 1650).

La troisième s’est terminée avec la mort du Prince Pierre Mikhaïlovitch (28ème génération) tué à la bataille de la Poltova (1709) ainsi que son frère. Tous deux sans descendance connue.

Il existe une quatrième branche que l’on ne sait où rattacher, et qui disparut avec le Prince Nikita Gregorevitch (24 ème génération) en 1750.

 

Il y aurait eu de plus une lignée de Gortchakoff non princière, mais de vieille noblesse, rattachée aux Princes de Moscou, et s’arrêtant au 17ème siècle. (www.museum.ru).


Quelques personnages

 

La généalogie des Princes Gortchakov est enregistrée dans la partie 5 des livres de généalogie de la noblesse des provinces de Moscou et de Kalouga.

Aux XVI et XVII siècles, de nombreux membres de la famille des Princes Gortchakov servirent comme Panetier (écuyer) et Voïvodes (Gouverneurs militaires, ou Commandants de région)


Le Prince Sava Yourievitch a été Voïvode de Lihvine de 1618 à 19.


Le Prince Dmitri Petrovitch († 1642) était un Voïvode dans le "Tchiorné Yar" en 1635 - 37, puis en 1638, Voïvode de Dubensk, en 1642 il a servi dans l’organisation des nouveaux districts.


 Le prince Vassili, Panetier, était Voïvode de Samara en 1644 - 47.


Le  Prince Vassili Andreïevitch, Panetier, en 1643 - 47, a servi comme Commandant de Tsaritsyne, puis Commandant de Tara.


Le Prince Boris Vassilievitch Gortchakov Okolnich (une sorte d’aide camp) en 1678 était le Commandant de Nijni Novgorod, en 1679 – 80 Voïvode à Vladimir, en 1687 Commandant en Astrakhan.

Le Prince Gortchakov Laurent Savitch de 1686 à 87 a servi comme Commandant de Tver.

Le Prince Sawa S. Gortchakov, Panetier, en 1681 a participé à la campagne de Crimée, en 1696 était le commandant de Voronej.

 

 Aux XVIIIe et XIXe siècles, les Princes Gortchakov servirent dans l'armée et la fonction publique, où ils occupèrent des places importantes dans la hiérarchie de cette société.

Le Prince Roman Fedorovitch Gortchakov, Conseiller d'Etat (1689 -?) servi dans l'armée, puis a été conseiller à la chambre du collège.

Le Prince Ivan (1694 - 1750) a participé à la guerre du Nord 1700 -  21. En 1736 – 31 il était Commandant de la province de Souzdal, et à partir de 1742 il a servi à la chancellerie de Moscou de Yamsk.


Le Prince Nikolai Ivanovitch (1725 - 1811) est retrouvé dans le service armé et avait le grade de Général-major.

Son fils, le Prince Ivan Romanovitch (1716 - 1801), Général-lieutenant, était marié à Anna Vassilevna Suvorova, sœur du prince généralissime A.V. Suvorov a bien connu, et ils eurent deux fils: le Prince Alexis et le Prince André.


Général d'infanterie Prince Alexis Ivanovitch Gortchakov (1769 - 1817) a participé avec distinction dans la guerre russo-turque de 1787 à 91. En tête d’un régiment d'infanterie il prit part à des opérations militaires en Pologne en 1792 et 1794, puis à l’'expédition suisse en 1799. En 1800 il fut le gouverneur militaire de Vyborg, en 1801, inspecteur de l'infanterie en Ukraine et inspecteur à Brest dès 1804, sénateur en 1812 - 15, ministre de la guerre, et à partir de 1815 membre du Conseil d'Etat.


Général d'infanterie le Prince André Ivanovitch Gortchakov (1779 - 1855). De parenté avec  A.V. Souvorov eut une brillante carrière: à 18 ans accomplis dans le lieutenant-colonel de la Garde et en ressort « Feld-adjudant », et à 19 ans reçut le grade de Colonel puis de  Général-major. Il se distingua dans les campagnes d'Italie et de Suisse avec Souvorov, il est fait Chevalier du Grand Prieuré Russe de Saint Jean de Jérusalem et Commandeur d'ancienneté en 1798; Chef de division, il participe à la campagne de 1806 - 07. Se distingua dans la guerre de 1812 à Borodino (décerné de l'Ordre de Saint-Georges de la troisième classe) ; puis les campagnes étrangères (Paris) de l'armée russe en 1813 - 14. (Reçut l'Ordre de Saint-Georges 2 ème classe.). En 1817, fut nommé membre du Conseil d'Etat.


Le prince Mikhail Nikolaïevitch Gortchakov,  Conseiller d'Etat (1769 -?) servit comme commissaire au ministère de la guerre.


 Le prince Dmitri Petrovitch Gortchakov (1758-1824) fut un remarquable chercheur et homme d'État de cette époque,  conseiller au collège, écrivain, membre de l'Académie des Sciences de Russie, en 1813-1816 Gouverneur de Kostroma.

Ses fils, le Prince Michel et le Prince Pierre Gortchakov furent des personnalités militaires de cette époque.


Général de l'artillerie, le Général-adjudant le prince Michel Dimitriévitch (1792 - 1861) 

était un militaire issu de l'ancienne noblesse. Il entra dans l'armée russe en 1807, il participa à la campagne contre l'Iran, en 1810, et en 18121815 à la guerre contre la France. Pendant la Guerre russo-turque de 1828-1829, il était présent aux sièges de Silistra et de Choumen.

Après avoir été promu, en 1830, général de division, il fut présent lors de la campagne de Pologne, et fut blessé à la bataille de Grochów, le 25 février 1831. Il se distingua également lors de la bataille d'Ostrolenka et dans la prise de Varsovie. Il fut promu Général-lieutenant pour services rendus. En 1846, il fut nommé gouverneur militaire de Varsovie. En 1849, il commande l'artillerie russe dans la guerre contre les Hongrois, et en 1852 il visita Londres en tant que représentant de l'armée russe lors des funérailles du duc de Wellington. À l'époque il était chef de l'État-major de l'Armée russe et adjudant-général du tsar.

Lors de la déclaration de guerre de la Russie à la Turquie, en 1853, il fut nommé commandant en chef des troupes qui occupaient la Moldavie et la Valachie. En 1854, il traversa le Danube et assiégea Silistra, mais il fut relevé en avril par le Prince Ivan Paskevitch, qui, cependant, démissionna le 8 juin, quand Gortchakov récupéra le commandement. En juillet, le siège de Silistra échoua en raison des pressions diplomatiques autrichiennes, et les armées russes se retirèrent de l'autre côté du Danube; elle ne rentrèrent en Russie qu'en août.

En 1855, Gortchakov fut nommé commandant en chef des forces russes en Crimée, à la place du Prince Menchikov tombé en disgrâce. Gortchakov défendit Sébastopol, organisa la retraite dans la partie nord de la ville, et continua de se battre jusqu'au Traité de Paris.  

 En 1856, il est nommé vice-roi du Royaume de Pologne, chef de la formation de la 1ère armée et membre du Conseil d'Etat. Il était marié à Agraphia Alexeïevna Bakhmetev (1802 - 1888). A reçu le titre de maître du tribunal.

Il mourut à Varsovie le 30 mai 1861, et fut enterré, selon ses souhaits, à Sébastopol.


Général d'infanterie le Prince Pierre Dmitrievich (1789 - 1868). Participation à la guerre russo-suédoise de 1809; à la guerre russo-turque de 1806 - 12. Il servit lors de la guerre patriotique de 1812 et des campagnes à l’étranger de l'armée russe de 1813 à 1814, puis il prit part aux hostilités dans le Caucase, se distingua dans la guerre russo-turque de 1828 – 29. De 1836 à 49 il a été gouverneur général de Sibérie occidentale et commandant de Corps de  Sibérie, il a participé à la guerre de Crimée 1853 – 56. Dès 1855, il est membre du Conseil d'Etat.

Leur frère le Prince Sergueï Gortchakov (1794 - 1873,  conseiller d'Etat, de 1833 à 43 il administre de le Palais de Moscou des propriétés de l'Etat.


Son fils, maître des Ecuries, le Prince Dmitri Sergueïevitch (1828 - 1907). Il participe à la campagne de Hongrie de 1849 et à la Guerre de Crimée 1853 - 56.


Le fils du Général-major prince Michel Alexievich (1768 - 1831)  fut un éminent diplomate et homme d'État , le prince Alexandre Mikhaïlovitch Gortchakov (1798 – 1883) conseiller privé. Dès 19 ans, il a été dans le service diplomatique, a été ambassadeur en Toscane, au Wurtemberg et en Autriche, depuis 1856, ministre des Affaires étrangères, après 1862, vice-chancelier et membre du Conseil d'Etat. Après 1867 il est chancelier et dirige les affaires étrangères, sous le règne de l'empereur Alexandre II, qui a conduit une politique de lourdes liquidations pour la Russie, conduisant à la  guerre de Crimée 1853 - 56. En Mars 1871, par décret de l'empereur Alexandre II, il obtient pour lui et sa descendance le titre d’ « Altesse sérénissime».


 Le Prince Nicolas Pavlovitch Gortchakoff (1830-1919), afffecté au district militaire de Kherson (au moins de 1866 à 1891), région d'Odessa, Service des inspections.  Général-major en 1883.


Le fils aîné d’ Alexandre Mikhaïlovitch fut Son Altesse Sérénissime le Prince Michel Alexandrovitch Gortchakov, (1839 - 1897), conseiller privé et a été ambassadeur en Suisse, en Saxe et en 1879 - 96 Espagne.


Le plus jeune frère de Michel Alexandrovitch, Son Altesse Sérénissime le Prince Constantin Gortchakov (1841 - 1926), écuyer, était attaché au ministère des Affaires étrangères.


Le fils de Mikhaïl Alexandrovitch, le Prince Alexandre Mikhaïlovitch Gortchakov (1875 - 1916) fut élu maréchal de la noblesse du comté Pereyaslav.


Descendant du conseiller du collège, le Prince Dmitri Petrovitch (1758-1824) on note le  Prince Serge Dimitriévitch Gortchakov (1861-1927), conseiller d’état, gouverneur d’Archangelsk (1900-1903 ) Olonets (1903-1904), Kherson (1904-1906) Viatka (1906-1909) et de Kalouga (1909-1915).

 

Parmi les personnages les plus célèbres, on retiendra particulièrement:

- La Princesse Pélaguia Gortchakoff, la grand-mère de Tolstoï, écrivain de "Guerre et Paix" .

- Le Prince André Gortchakoff, Commandeur de l'Ordre de Malte, Général à 19 ans, qui retardera Napoléon de 24h, la veille de la bataille de Borodino, permettant le relatif succès des troupes russes qui, tout en cédant le terrain, ont mis le coup d'arrêt à la Campagne de Russie.

- Le Prince Alexandre Mikhaïlovitch Gortschakow (1798-1883), Chancelier d'Alexandre II, qui négociera la Triple Alliance, avec Bismark.

- Le Prince Mikhaïl Dmitrievitch Gortchakov (17931861) En 1855, commandant en chef des forces russes en Crimée, puis vice-roi de Pologne.

Saint Michel 1er

Saint Michel 1er, prince de Tchernigoff, martyrisé par Batiu Khan (petit fis de Gengis Khan) en 1246, avec son Boïard Fédor.

Alexis Ivanovitch

Dimitri Petrovitch

Pierre Dimitrievitch

Alexandre Mikhailovitch

Nicolas Pavlovitch

André Ivanovitch

Serge Dimitrievitch